Impôts locaux : six ans de matraquage fiscal !

Avec les élections municipales qui s’approchent, le Maire sortant nous affirme qu’après 25% de hausse au cours de la mandature, les impôts locaux n’augmenteront plus.  Hélas, la pause fiscale socialiste clichoise n’aura durée que le temps de cette annonce puisque c’est la taxe d’enlèvement des ordures ménagères qui s’envole de 8% cette année.

Rien ne justifie cette hausse hormis la gestion catastrophique de notre ville, la 2e ville la plus imposée du département. Un triste record à mettre en perspective avec le retard en équipement de la ville et tout ce qui est à faire pour la rénovation et la modernisation de nos écoles.

A Clichy, seuls les projets sont en pause et les Clichois restent en attente d’autre chose.

Pis encore, le produit des impositions directes par habitant est de 1 264 € contre 961 € en moyenne pour les villes de même taille : c’est 76% de pression fiscale en plus, c’est 300 € de pouvoir d’achat en moins !

La pause fiscale clichoise est comme la pause fiscale du gouvernement : elle n’existe pas.

Ça n’annonce rien de bon pour 2014, il faut donc mettre un coup d’arrêt à la majorité municipale  qui pratique la politique du pire depuis trop longtemps à Clichy.